Quand la police s'en mêle ...

 

27/06/2017

Vers 23h soir de Collecte Nationale (seconde journée de Collecte Nationale) en quittant notre entrepôt, Jean-Louis a adressé de profonds remerciements à la patrouille de police qui venait de l’interpeller rue Valadon.

En effet, les fonctionnaires de police qui effectuaient des rondes ont trouvé curieux de voir un véhicule quittant «une usine» dans un créneau horaire anormal. Ce soir-là d’autres bénévoles ont quitté l’entrepôt encore plus tard.